MOUVEMENTS ET CERVEAU


Afin de disposer de tout son potentiel d’apprentissage, l’enfant doit avoir intégré auparavant ses réflexes primitifs et développé ses réflexes posturaux.


Le bilan réflexe effectué en séance permet de mettre en évidence les réflexes prioritaires à aborder en fonction de l’objectif de l'enfant.


Cette approche permet d’identifier et de comprendre l’impact des réflexes primitifs mais donne également des solutions concrètes pour y remédier.


La pratique de mouvements rythmiques du programme de RMTi™ (Rhythmic Movement Training International) associée à des activités ludiques permettent d’acquérir progressivement une maturité posturale et comportementale au bénéfice de la sphère cognitive.


Les connexions entre les aires du cerveau se développent depuis les zones les plus profondes jusqu’au cortex préfrontal pour permettre le miracle de la coordination de nos actions avec nos émotions et nos pensées.


Les différentes aires cérébrales par le mouvement auront un impact sur :

Le traitement sensoriel, le contrôle de l'impulsivité, les capacités de concentration, les compétences langagières, les mouvements oculaires, la discrimination auditive, l'automatisation des apprentissages, l'auto-régulation émotionnelle, le renforcement de la mémoire.



Rôle fondamental des mouvements rythmiques 

  • Maturation du système nerveux
  • Intégration des réflexes archaïques
  • Maturation des sens vestibulaire et kinesthésique
  • Maturation du développement moteur
  • Contrôle de la tête, du corps
  • Tonus musculaire
  • Améliore la posture
  • Gestion des émotions
  • Gestion du comportement
  • Harmonise les hypersensibilités


But 

  • Relier les différentes parties du cerveau lorsque les connexions n’ont pas été établies au bon moment
  • Accéder à tout son potentiel en établissant les bases neurologiques
  • Améliorer son bien-être